Sans contact

Le 2 janvier, animée par une bonne résolution, je suis allée tôt au labo d’analyses pour une prise de sang.

Juste avant moi passait une mamie souriante. Alors que l’infirmière ressortait avec les tubes en lui disant « au revoir madame », la mamie lui a dit « au revoir mademoiselle, et bonne année ! ». L’infirmière a répond « Ah oui, bonne année » ; la mamie lui a alors demandé si elle pouvait l’embrasser. Pour la nouvelle année.

L’infirmière s’est figée une micro seconde face à cette demande incongrue. J’ai eu la sensation que toute la salle d’attente retenait son souffle.

Se remettant en mouvement précipitamment, l’infirmière a marmonné « Je dois vite aller donner les tubes au labo, à cause de la température ! » et elle a disparu.

La mamie, après ce vent, est sortie dignement en souriant et a soigneusement dit « Bonne journée monsieur » « Bonne journée madame », à toutes les personnes qu’elle croisait sur son chemin. On sentait qu’elle savourait ces occasions d’interaction avec d’autres êtres humains. Comme des moments précieux. Je me suis imaginée qu’elles étaient rares dans sa vie, et qu’elle ne voulait pas en perdre une miette.

Sans doute, malgré la période du nouvel An, personne ne l’avait embrassée pour les voeux. Elle avait tenté sa chance auprès de l’infirmière, pour sentir, elle aussi, au moins une fois dans l’année, une joue chaude et douce posée fugitivement contre la sienne.

J’ai pensé à toutes ces bises que je fais tous les jours, sans y accorder d’attention, combien ? Les jours de bureau, facilement 40 ….

Dorénavant, je les ferai en pleine conscience, comme si elles devaient être les dernières. Je chercherai à distinguer si les joues sont fraîches, tièdes, chaudes, gelées, douces ou rugueuses, piquantes parfois, fermes ou molles, creuses ou rebondies, souriantes ou pas. J’écouterai avec attention la tessiture du bruit qui accompagne la bise (Existe-t-il une onomatopée pour ce bruit ? Bizzz ?). Je chercherai à percevoir l’intention sous-jacente et à donner de mon côté des bises douces et énergisantes, transmettrices d’énergie positive.

Ce contenu a été publié dans Dissolution du stress. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.