Comment méditer en s’amusant ?

Depuis 10 ans, je médite régulièrement, plusieurs fois par semaine.

La plupart du temps, je préfère le faire sans rien, une méditation au naturel, en quelque sorte.

Juste pour le plaisir de sentir mon énergie intérieure passer de l’agitation à l’apaisement, comme quand le vent se calme et retombe.

 A d’autres moments, j’ai besoin de pimper un peu la séance avec des méthodes variées pour la rendre plus fun. 

  1. Méditer avec des supports audios :


Il existe des tas d’enregistrements disponibles sur youtube. Ils facilitent l’entrée en méditation et lui donnent de la profondeur. Sur fond de musique planante, des voix douces nous embarquent vers un voyage intérieur qui réveille souvent des émotions puissantes. Certaines de ces méditations guidées sont devenues pour moi familières, comme des rendez-vous, mais je reste toujours curieuse d’en goûter de nouvelles.

Mes préférées :

En connaissez-vous d’autres ?

2. Méditer avec la respiration :

C’est le grand classique de la méditation :  se concentrer sur l’air frais qui entre dans les narines, puis sur l’air plus chaud qui en ressort. Ou sentir son ventre qui se gonfle et se dégonfle au rythme des inspirations et expirations.

On peut aussi imaginer que ses pensées sont des nuages qui passent dans le ciel pur de sa conscience, en arrière-plan.

Ou compter de 1 à 10 puis en recommençant (Je tire mon chapeau à ceux qui réussissent à le faire plus de 4 fois de suite sans perdre le fil …!).

J’aime aussi mixer les techniques : par exemple compter jusqu’à 5 en inspirant, puis 5 en expirant, pendant au moins 5 minutes, selon la méthode de la cohérence cardiaque.

Ou alors celle de la respiration carrée : inspirer sur 5 temps, bloquer pendant 5 temps poumons pleins, expirer sur 5 temps, et bloquer 5 temps poumons vide, puis recommencer.

3. La méditation Alphabet :

Je l’ai inventée récemment, au cours d’un voyage en train.
Elle consiste à égrener l’alphabet plutôt que de compter, et de trouver un mot qui brille pour chaque lettre, selon l’inspiration du moment.

Par exemple :

A comme Amitié
B comme Bilboquet
C comme Croustillant
D comme Diamant
etc….

Comme la fin est souvent ardue, je propose d’emblée :

Wonderful, Xylophone, Yoga, Zen.

Tous les mots sont les bienvenus : Les mots étrangers, les noms propres ou les mots inventés, à condition qu’ils soient chargés d’énergie positive. Si un mot négatif émerge, par exemple, Horrible ou Horripilant pour H, prenez le temps de le dégonfler et d’en trouver un autre, lumineux, comme Harmonie, Hawaïen, Hélios, Halo ou Heureuse.

Cette méditation permet de se concentrer en s’amusant, d’arrêter un instant le flux des pensées, et de retrouver une belle énergie créative.

Ce contenu a été publié dans Dissolution du stress, Méditation, Plaisir d'être Soi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.